L’interdiction des chaudières fuel, tout savoir sur les nouvelles mesures du Gouvernement

A l’issue du conseil de défense écologique présidé par Emmanuel Macron et inspirées par les propositions de la convention citoyenne, les premières mesures réglementaires ont été présentées ce lundi.

Celle qui nous concerne le plus : La lutte contre les passoires thermiques et l’interdiction des chaudières au fuel.

Concernant la rénovation thermique des bâtiments, qui représente 20% des gaz à effet de serre, le gouvernement va introduire, « par décret, la performance énergétique parmi les critères de la « décence » d’un logement dès le 1er janvier 2023 », a confirmé Emmanuelle Wargon, secrétaire d’Etat chargée du Logement.  « Cela permettra aux personnes qui vivent dans ces passoires thermiques – des logements qui consomment plus de 500 kW/h au m2 par an – d’exiger du propriétaire qu’il fasse des travaux, au risque que le juge interdise à ce dernier de percevoir un loyer, voire interdise la location d’un tel logement » avait précisé Barbara Pompili plus tôt dans un entretien publié dans le journal Le Monde. 

Il sera interdit d’installer des chaudières au fuel et au charbon dans des logements neufs et « nous obligerons aussi, à compter du 1er janvier 2022, à remplacer les chaudières au fuel ou au charbon par des chaudières moins polluantes », a ajouté Emmanuelle Wargon. « Aujourd’hui nous avons 3,5 millions de logements en France encore chauffés au fuel, et une chaudière au fuel c’est l’équivalent de la consommation de trois voitures à essence. » Les professionnels et les ménages seront accompagnés a assuré la secrétaire d’Etat rappelant que des aides – certificat d’économie d’énergie, MaPrimeRenov – existent déjà.

Pour bénéficier d’un devis personnalisé et profiter des aides du Gouvernement, vous pouvez nous directement au 05 54 13 02 46 ou bien en cliquant sur le bouton ci-dessous :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *